En Europe, lorsqu'un produit cosmétique contient certains allergènes, listés par le Règlement cosmétique 1223/2009, leur étiquetage est obligatoire au-delà d'un seuil défini afin d'informer les consommateurs qui y sont allergiques. Classiquement appelés les allergènes du parfum, ils peuvent néanmoins être apportés par d'autres ingrédients.